Les Amoureux de la Bretagne


Rencontre entre Amoureux de la Bretagne
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un nouveau magazine pour apprendre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Beuleu
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 44
Ville : An Havr Nevez
Département/Province/Pays : France
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: un nouveau magazine pour apprendre ?   Ven 7 Mar 2014 - 20:58

Bonjour

ma soeur m'a parlé de ce nouveau magazine, certains d'entre vous l'ont-ils feuilleté ?
http://www.culture-breizh.com/fr/2013/10/decouvrez-brezhoneg-nouveau-magazine-apprendre-breton/

j'avais commencé à apprendre le Breton par Skol Ober il y a une dizaine d'années, mais les mutations en début de mot ont eu raison de ma motivation. Je vais essayer de voir s'il y a d'autres motivés dans l'asso pour reprendre ensemble ...

Revenir en haut Aller en bas
Kerdehoret
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -


Masculin
Nombre de messages : 1051
Age : 37
Ville : Kliger
Département/Province/Pays : Bro Gwened
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Sam 8 Mar 2014 - 10:01

Je l'ai feuilleté: breton chimique comme d'hab (c'est Skol an Emsav, quoi), donc ça ne m'intéresse pas, personnellement.
(pour donner un exemple qu'on peut voir sur la couverture: "preti" pour dire "restaurant" soi-disant: aucun bretonnant naturel n'utilise ni ne comprend ce mot, on se demande pourquoi quelqu'un a inventé ce mot, et pourquoi SAE l'utilise alors qu'on peut dire "ti-deb(r)iñ", que tout le monde comprend. Enfin être compris est le cadet de leurs soucis apparemment  Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
dreo54
Utilisateur Confirmé
Utilisateur Confirmé


Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 54
Ville : val d'Euron
Département/Province/Pays : Lorraine
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Sam 8 Mar 2014 - 11:36

H. du Rusquec dans son dictionnaire français-breton de 1886 (on peut le consulter sur le site Gallica), page 412, traduit restaurant par ti-boued (maison-nourriture) ou tavarn (auberge). Le mot restaurant n'est pas traduit dans les dictionnaires de Grégoire de Rostrenen (1834) et d'Amable Troude (1886).

Mais cela ne doit pas empêcher Beuleu et les autres membres de son asso (un cercle celtique, je pense) d'apprendre le breton. Comme je l'écrivais sur la page Facebook du Cercle Celtique de Lorraine : Ha mennadou mad ho-pez kemeret evid an distro ? Deski brezoneg da skwér. Brezoneg standard pe brezoneg ar bobl ? Skriva e peurunvan pe e skolveurieg ? Ne reom foutre kaer gand an dra-ze. Deskit brezoneg, mad eo dija ! Vous avez pris de bonnes résolutions pour la rentrée ? Apprendre le breton par exemple. Breton standard ou breton populaire ? Écrire en unifié ou en universitaire ? On s'en fiche de cela. Apprenez le breton, c'est déjà bien !

Après chacun est libre de faire ce qu'il veut, se borner à faire du néo-breton ou découvrir le breton dialectal et populaire. Il y a 10/15 ans, pour quelqu'un qui voulait apprendre le breton, il n'y avait que deux écoles : Skol Ober et Emgleo Breiz et deux revues : Al Liamm et Brud Nevez et pour les stages : an Oaled à Tréglonou et KEAV à Scaer. Mais avec Internet, aujourd'hui, c'est beaucoup plus facile de trouver des ouvrages et des sites sur le breton populaire et de rencontrer des personnes qui le pratiquent.

Dans son dictionnaire sur le breton de Plougrescant, Jean le Dû écrit qu'il existait au Havre une forte communauté trégorroise (10 % de la population havraise était bretonne au XIXème siècle et 40 % des Havrais seraient d'origine bretonne) et qu'autour de l'église Saint François, on rencontrait dans ce quartier des prêtres bretonnants et des femmes en coiffe du Trégor. Il y avait aussi deux cafés : le café de Pleubian et le café de Plougrescant.
Revenir en haut Aller en bas
Kerdehoret
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -


Masculin
Nombre de messages : 1051
Age : 37
Ville : Kliger
Département/Province/Pays : Bro Gwened
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Sam 8 Mar 2014 - 17:38

Citation :
Apprendre le breton par exemple. Breton standard ou breton populaire ? Écrire en unifié ou en universitaire ? On s'en fiche de cela. Apprenez le breton, c'est déjà bien !

ouais mais le breton "standard" enseigné dans la plupart des bouquins n'est pas vraiment du breton, c'est ça le problème. Donc, apprenez le breton (donc populaire) car apprendre le "standard" est une perte de temps, c'est plein de c*nneries.

Quant à l'orthographe, c'est un autre débat, mais dans beaucoup de cas ça va de pair avec ce que j'ai écrit ci-dessus (souvent, ce qui est en orthographe "unifiée" c'est du breton pseudo-standard pourri - avec des exceptions - , et ce qui est en universitaire ou en interdialectale est souvent de bien meilleure qualité, même si c'est variable. Et ce qui est en vannetais traditionnel est généralement bien, simplement parce que c'est une orthographe qu'affectionnent les bretonnants de naissance morbihannais, et que les pseudo-écrivains dédaignent parce qu'elle correspond pas à leurs fantasmes politiques  Mr. Green  )
Revenir en haut Aller en bas
GUY Hillion
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Ville : Vidauban
Département/Province/Pays : 83550
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Dim 9 Mar 2014 - 10:30

salud doc'h!
j'adore vos discutions entre toi et Dreo,j'apprends beaucoup de choses.
Mersi bras eit ho sikour.
 Wink study 
Revenir en haut Aller en bas
dreo54
Utilisateur Confirmé
Utilisateur Confirmé


Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 54
Ville : val d'Euron
Département/Province/Pays : Lorraine
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Dim 9 Mar 2014 - 14:25

En trégorrois de Plougrescant, on dit restorant (pluriel : restorañchou pour restaurant. Donc en trégorrois, cela donnerait : dem d'ar restorant ! : allons au restaurant !

À par la méthode Selaou, Selaou en cornouaillais, toutes les autres méthodes sont en breton standard. Il faudrait alors choisir une méthode et tout remettre en breton dialectal : en trégorrois, en breton des Monts d'Arrée ou en breton du Scorff par exemple. C'est vrai que le vannetais est complètement oublié. On pourrait avoir deux langues écrites comme en norvège (les enfants apprennent à l'école le nynorsk - dialectes de l'Ouest et le bokmål - dialectes de l'Est) : le breton standard KLT et le breton vannetais littéraire mais on reste dans un esprit très français : une seule langue pour la Bretagne (pour certains, le gallo n'est qu'un patois). Je ne pense pas qu'apprendre les bases du breton standard soit une perte de temps, c'est plutôt s'entêter à faire du néo-breton qui en est une. Le breton, dans sa situation linguistique, est entre "certainement en danger" (les enfants n'apprennent plus la langue à la maison) et "sévèrement en danger" (les grands-parents, les parents peuvent comprendre mais ne parlent pas la langue aux enfants). Chez moi, le patois lorrain est "éteint" et le vosgien en "danger critique" (les grands-parents sont les plus jeunes locuteurs et le parlent rarement). Autant dire que dans moins de 10 ans, ce sera fini pour le vosgien. Pour le breton, il y a peut-être encore une chance de le sauver. C'est pourquoi je soutiendrai toujours les actions en faveur du breton comme celles d'Ai'ta par exemple ou bien la télé en breton, ou encore la parution d'un livre en breton. Le pire, c'est de ne rien faire du tout et de regarder la langue mourir (c'est comme en secourisme : notre formatrice nous dit toujours que même si c'est mal fait, c'est toujours mieux que de ne rien faire).
Revenir en haut Aller en bas
Kerdehoret
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -


Masculin
Nombre de messages : 1051
Age : 37
Ville : Kliger
Département/Province/Pays : Bro Gwened
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Dim 9 Mar 2014 - 17:40

Citation :
À par la méthode Selaou, Selaou en cornouaillais, toutes les autres méthodes sont en breton standard.

les deux vieilles méthodes de Mériadeg Herrieu sont en vannetais cependant.

Citation :
Il faudrait alors choisir une méthode et tout remettre en breton dialectal : en trégorrois, en breton des Monts d'Arrée ou en breton du Scorff par exemple.

"breton du Scorff" ne veut pas dire grand-chose Smile
Ben à part à usage perso, on ne peut pas choisir une méthode, l'adapter et la diffuser sans demander l'autorisation à l'auteur et à l'éditeur (et ça m'étonnerait que l'auteur et l'éditeur d'une méthode en pseudo-breton accepteraient qu'on adapte cette dernière en breton!)

Citation :
Je ne pense pas qu'apprendre les bases du breton standard soit une perte de temps, c'est plutôt s'entêter à faire du néo-breton qui en est une.

quelle différence tu fais entre breton standard et néobreton?

Citation :
Pour le breton, il y a peut-être encore une chance de le sauver.

en faisant comment? La seule chose, c'est que peut-être que quelques familles transmettront (ou ont transmis) la langue, mais combien? Pas des milliers, en tout cas.
Il est aujourd'hui impossible de compter sur les écoles pour transmettre le breton car le système est trop noyauté par le néobreton, et en plus de ça, une fois la scolarité terminée, les élèves oublient généralement tout car ils ne pratiquent pas.

Citation :
C'est pourquoi je soutiendrai toujours les actions en faveur du breton comme celles d'Ai'ta par exemple ou bien la télé en breton, ou encore la parution d'un livre en breton.

sauf que tout ça ne se fait pas en breton mais en néobreton (sauf quelques bouquins), donc c'est comme si on ne faisait rien.

Citation :
Le pire, c'est de ne rien faire du tout et de regarder la langue mourir (c'est comme en secourisme : notre formatrice nous dit toujours que même si c'est mal fait, c'est toujours mieux que de ne rien faire).

c'est pas comparable avec le secourisme: en secourisme, si la personne réussit à survivre elle n'est pas remplacée par une autre personne ; alors que le breton est réellement remplacé par une autre (pseudo-)langue à peu près partout, et très peu de gens font quelque chose pour le breton réel.
Revenir en haut Aller en bas
dreo54
Utilisateur Confirmé
Utilisateur Confirmé


Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 54
Ville : val d'Euron
Département/Province/Pays : Lorraine
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Dim 9 Mar 2014 - 21:15

Quand j'écrivais qu'il faudrait remettre une méthode en breton dialectal, ce serait bien sûr d'une façon "officieuse" pour quelques personnes. Sinon, il faudrait en créer une nouvelle.

Si maintenant, je fais la différence entre le breton populaire et le breton standard grâce aux expressions du dictionnaire de Jean le Dû et surtout grâce au blog brezhoneg digor, j'avoue que j'ai du mal à la faire entre breton standard et le néo-breton. Le breton standard, je le connais par les méthodes que j'ai utilisées avec Skol Ober : méthode de Frañsez Kervella, mont war-raok gant ar brezhoneg,... et celles d'Emgleo Breiz : Komzom Brezoneg 1 / 2 du docteur Tricoire, ainsi que par les livres que j'ai lu (Tristan hag Izold, Ar Marh Lorh, Me Anjela (Duval)... Mais le néo-breton, je le vois plutôt dans les revues comme Bremañ (j'ai été abonné un moment), sur  ou sur Facebook. Certains répondent dans un néo-breton pénible à lire tant il y a de néologismes et un breton souvent calqué sur le français. Après, peut-on considérer le breton standard comme du "bon" néo-breton ?

Dans la méthode de Meriadeg Herrieu, je pense qu'il utilise du vannetais standard, tout comme son père, Loeiz Herrieu, dans la revue Dihunamb. As-tu lu A liù el loér hag er stéred, un recueil bilingue de contes de sirènes et de korrigans en vannetais du coin de Lorient ? Si oui, que penses-tu de ce breton ?
Revenir en haut Aller en bas
Beuleu
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 44
Ville : An Havr Nevez
Département/Province/Pays : France
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Dim 9 Mar 2014 - 22:22

dreo54 a écrit:
Mais cela ne doit pas empêcher Beuleu et les autres membres de son asso (un cercle celtique, je pense) d'apprendre le breton. .
J'ai volontairement utilisé le mot "asso" car ce n'est pas qu'un cercle, c'est un cercle, un bagad, des cours de danse, un atelier couture/broderie ...

dreo54 a écrit:
Dans son dictionnaire sur le breton de Plougrescant, Jean le Dû écrit qu'il existait au Havre une forte communauté trégorroise (10 % de la population havraise était bretonne au XIXème siècle et 40 % des Havrais seraient d'origine bretonne) et qu'autour de l'église Saint François, on rencontrait dans ce quartier des prêtres bretonnants et des femmes en coiffe du Trégor. Il y avait aussi deux cafés : le café de Pleubian et le café de Plougrescant.
le quartier Saint François est toujours en effet surnommé le "quartier breton", mais plus beaucoup de coiffes dans ce quartier à part pendant la Fest-Yves où justement l'asso organise un WE de festivités, avec une messe en breton le dimanche matin si je ne raconte pas de bêtise ...
Il parait en effet que le Havre serait la plus grosse ville bretonne hors Bretagne, après Paris ...
Les deux cafés ont disparu, par contre à St François la quantité de crêperies est impressionnante !!!

Kerdehoret a écrit:
ouais mais le breton "standard" enseigné dans la plupart des bouquins n'est pas vraiment du breton, c'est ça le problème. Donc, apprenez le breton (donc populaire) car apprendre le "standard" est une perte de temps, c'est plein de c*nneries.
il n'est pas facile d'apprendre le Breton sans locuteur natif, et par ici aucun membre de l'asso ne parle breton il me semble ...

Et puis quand je vois que mon père ne parle plus breton, et ne nous l'a pas transmis, parce qu'ayant déménagé de Kernevel vers Lorient en 1957, ses copains se moquaient de lui, parce qu'il ne parlait pas pareil qu'eux, ou que ma grand-mère (qui  n'a appris le français à l'école qu'à partir de 8 ans environ) râlait qu'elle ne comprenait pas la télé en breton, je me dis qu'il faut bien commencer par un bout comme on peut, et creuser ensuite.
Il est quand même plus facile d'apprendre le vieux français quand on connait le français tout court que lorsqu'on ne le connait pas du tout Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Bob (MC Melun)
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1677
Age : 53
Ville : Melun
Département/Province/Pays : 77
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Lun 10 Mar 2014 - 9:21

C'est bête ce que tu dis car si je devais apprendre un Breton, ce serait naturellement celui de Vannes puisque les parents de ma femme ont une maison à St Gildas.

Puisque sur Rennes, le Breton, c'est une langue étrangère  Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
http://Pourmenadenn-e-ruiz.fr
Kerdehoret
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -


Masculin
Nombre de messages : 1051
Age : 37
Ville : Kliger
Département/Province/Pays : Bro Gwened
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Lun 10 Mar 2014 - 19:27

Citation :
j'avoue que j'ai du mal à la faire entre breton standard et le néo-breton.

normal!

Citation :
Le breton standard, je le connais par les méthodes que j'ai utilisées avec Skol Ober : méthode de Frañsez Kervella, mont war-raok gant ar brezhoneg,... et celles d'Emgleo Breiz : Komzom Brezoneg 1 / 2 du docteur Tricoire, ainsi que par les livres que j'ai lu (Tristan hag Izold, Ar Marh Lorh, Me Anjela (Duval)...

de mémoire, dans la méthode de F. Kervella, on trouve plutôt un genre de léonard avec des néologismes tordus, donc néobreton, mais le style est pas trop naze.
Mont war-raok gant ar brezhoneg c'est un recueil de textes, beaucoup sont l'oeuvre de néobretonnants et ça se voit.
Komzom Brezoneg est plutôt en léonard mais à la fin du 2e volume ils parlent aussi des autres dialectes.
Marh al Lorh, je me souviens que c'est pas en bigouden (c'est d'ailleurs très paradoxal) mais dans un genre de standard à la léonarde.
Le breton d'Añjela Duval est très très bidouillé et franchement je pense que ça aurait été mieux si elle avait écrit dans son breton. Le déformer pour le faire ressembler au néobreton n'a aucun intérêt.

Citation :
Mais le néo-breton, je le vois plutôt dans les revues comme Bremañ (j'ai été abonné un moment), sur ou sur Facebook.

sur Facebook, tout dépend de la personne qui écrit. Il y en a qui savent vraiment le breton et n'écrivent pas n'importe comment, même s'ils sont évidemment très minoritaires.

Citation :
Après, peut-on considérer le breton standard comme du "bon" néo-breton ?

Moi j'ai du mal à voir la limite entre breton standard et néobreton: ce sont 2 langues artificielles donc sans intérêt (c'est mon avis perso). Après tu peux considérer que le breton standard c'est du breton valable mais issu d'un mélange de léonard et de trégorrois littéraires, mais franchement, combien d'écrivains ou écrivants écrivent en breton standard sans que ça soit farci de c*nneries? Pas grand-monde... les 2 vont souvent de pair, vu que ça suit la même idéologie politique.

Citation :
Dans la méthode de Meriadeg Herrieu, je pense qu'il utilise du vannetais standard, tout comme son père, Loeiz Herrieu, dans la revue Dihunamb.


oui, un genre de vannetais standard mais y a des endroits où on parle un breton assez proche de ça. Le vannetais standard à l'origine a quand même été créé par des vannetisants de naissance et est la langue littéraire du pays Vannetais depuis plusieurs siècles, donc ça reste "légitime" comme breton.
Alors que le breton "standard"... Avant qu'il soit inventé, le standard KLT c'était le léonard littéraire, et aussi le trégorrois littéraire (voir la grammaire de Le Clerc) (moins utilisé). On se demande pourquoi ils ont inventé un nouveau pseudo-standard, ça sert à rien. Mais dans la mouvance nationaliste bretonne, faire table rase de ce qui existe pour le remplacer par des inventions farfelues est une habitude depuis très longtemps.

Citation :
As-tu lu A liù el loér hag er stéred, un recueil bilingue de contes de sirènes et de korrigans en vannetais du coin de Lorient ?

c'est du breton de Gâvres Smile haut-vannetais littoral, c'est pas représentatif du breton du pays de Lorient en fait Smile

Citation :
Si oui, que penses-tu de ce breton ?

ces histoires ont été dictées par une bretonnante de naissance qui savait pas ou peu parler français, il y a 100 ans, et Iwan Le Diberder a écrit phonétiquement à partir de l'orthographe traditionnelle vannetaise. Rien à redire sur ce breton, par contre comme c'est de la langue parlée mise par écrit, le style est pas "littéraire", c'est pas travaillé, quoi. Mais ça reste mieux que le charabia Smile

Citation :
il n'est pas facile d'apprendre le Breton sans locuteur natif, et par ici aucun membre de l'asso ne parle breton il me semble ...

je sais bien, mais quand on veut c'est plus ou moins faisable, le problème c'est qu'étant donné que l'immense majorité des bouquins de breton enseignent n'importe quoi, beaucoup d'apprenants tombent dans le panneau sans le savoir. C'est triste... Mais on peut reprendre le droit chemin après

Citation :
ma grand-mère (qui n'a appris le français à l'école qu'à partir de 8 ans environ) râlait qu'elle ne comprenait pas la télé en breton,

qu'elle se rassure: aucun bretonnant de naissance ne comprend le breton de la télé (à cause des néologismes de m*rde dont Dreo parlait, et aussi de l'accent pourri de la plupart des gens qui y parlent). Seuls certains apprenants comprennent. Ceux qui font ces émissions n'en ont rien à f*utre des bretonnants de naissance, de toutes façons.

Citation :
je me dis qu'il faut bien commencer par un bout comme on peut, et creuser ensuite.

certes, mais c'est con que les gens soient quasi-obligés de commencer en apprenant des conneries, pour les désapprendre ensuite.

Citation :
Il est quand même plus facile d'apprendre le vieux français quand on connait le français tout court que lorsqu'on ne le connait pas du tout Very Happy

certes mais je vois pas le rapport avec ce qu'on a dit sur le breton...

Citation :
C'est bête ce que tu dis car si je devais apprendre un Breton, ce serait naturellement celui de Vannes puisque les parents de ma femme ont une maison à St Gildas.

Y a des bouquins pour apprendre le vannetais, tu peux même les télécharger gratos sur internet (ils sont libres de droits).
Revenir en haut Aller en bas
d'franz
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3396
Age : 61
Ville : Strasbourg
Département/Province/Pays : Alsace
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Lun 10 Mar 2014 - 22:05

je lis avec intérêt vos discutions, à l'autre bout côté Est on est encore bien ancré dans notre dialecte.
je n'ai jamais eu l'occasion de fouiller avec minutie la bande FM lors de nos séjours en Bretagne, d'où ma question:
Des stations de radio entièrement en langue Bretonne sont elles présentes sur la FM, ou sur les ondes moyennes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=sNEe4ArBTQA&feature=share&
Kerdehoret
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -


Masculin
Nombre de messages : 1051
Age : 37
Ville : Kliger
Département/Province/Pays : Bro Gwened
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Lun 10 Mar 2014 - 22:41

C'est FM (du moins en Bretagne) ; tu peux les écouter sur internet:
Radio Bro-Gwened, Radio Kerne, Radio Kreiz Breizh, Arvorig FM.
Heu, je crois qu'il n'existe aucune radio entièrement en breton, c'est toujours soit français soit breton selon l'émission.

Citation :
je lis avec intérêt vos discutions, à l'autre bout côté Est on est encore bien ancré dans notre dialecte.

vous avez bien de la chance, et vous avez eu raison de le conserver. En Bretagne, en un siècle, le nombre de bretonnants a été divisé par dix, et dans 15 ou 20 ans il n'y aura sans doute plus que quelques centaines de bretonnants de naissance...
Revenir en haut Aller en bas
d'franz
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3396
Age : 61
Ville : Strasbourg
Département/Province/Pays : Alsace
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Lun 10 Mar 2014 - 22:54

curieux que France Bleu Breizh Izel ne diffuse pas même en onde moyenne (c'est là qu'on a été relégué chez nous)
une station en Breton.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=sNEe4ArBTQA&feature=share&
mimi54
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11637
Age : 69
Ville : entre Toul et Nancy
Département/Province/Pays : Lorraine
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 8:58

Kerdehoret a écrit:

Citation :
je lis avec intérêt vos discutions, à l'autre bout côté Est on est encore bien ancré dans notre dialecte.

vous avez bien de la chance, et vous avez eu raison de le conserver. En Bretagne, en un siècle, le nombre de bretonnants a été divisé par dix, et dans 15 ou 20 ans il n'y aura sans doute plus que quelques centaines de bretonnants de naissance...
Il faut souligner que quand on va en Alsace ou dans une partie de la Lorraine, on entends parler dans la rue, les magasins... les langues locales (respectivement Alsacien et Platt).
En Bretagne, non ! Y a t-il encore des endroits en Bretagne où on parle régulièrement Breton en famille ?

_________________
"Ma Doue !", comme disait ma grand-mère...
Revenir en haut Aller en bas
http://vuparmam.blogspot.com/
Bob (MC Melun)
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1677
Age : 53
Ville : Melun
Département/Province/Pays : 77
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 9:49

C'est vrai, il n'y a que devant la brasserie de Cronenbourg que j'ai entendu dans la rue deux mamies se causer en Alsacien...

Et non je n'allais pas visiter, j'allais travailler à la brasserie, ce qui ne m'a pas empêché de  boire  (tirette gratuite à la cantine, et aussi bière en bouteille au labo - faut bien tester sa production par rapport à la concurrence !)
Revenir en haut Aller en bas
http://Pourmenadenn-e-ruiz.fr
Ninie de Bruxelles
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10845
Age : 66
Ville : Bruxelles
Département/Province/Pays : Belgique
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 9:51

C'est bien Bob !! boulot boulot  boire 

_________________
Ninie
O' Breizh ma Bro
Revenir en haut Aller en bas
Bob (MC Melun)
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1677
Age : 53
Ville : Melun
Département/Province/Pays : 77
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 10:22

L'informatique industrielle avait aussi de bons côtés (je bossais aussi dans une tuilerie et... Une station d'épuration  Rolling Eyes )

Bon, y a bien les heures de route aller-retour depuis Evry dans la journée qui posaient problème...
Revenir en haut Aller en bas
http://Pourmenadenn-e-ruiz.fr
Kerdehoret
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -


Masculin
Nombre de messages : 1051
Age : 37
Ville : Kliger
Département/Province/Pays : Bro Gwened
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 19:37

Citation :
En Bretagne, non ! Y a t-il encore des endroits en Bretagne où on parle régulièrement Breton en famille ?

je dirais: il y a encore des familles en Bretagne dans lesquelles on parle breton naturellement. Mais combien? une poignée à mon avis.
Parce que dans l'immense majorité des secteurs, les parents ont cessé de parler breton à leurs enfants à partir de 1945.
Les seuls endroits où il est assez fréquent qu'ils aient continué, c'est le Trégor, le centre-Bretagne et le pays Bigouden, et l'Ile de Sein (à ma connaissance). Ca fait une génération de plus, dans ces coins-là. Mais même dans ces coins-là, ils ont arrêté en général de transmettre dans les années 60.
Revenir en haut Aller en bas
d'franz
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3396
Age : 61
Ville : Strasbourg
Département/Province/Pays : Alsace
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 20:02

il me semble qu'en Bretagne la préoccupation va plus vers l'écrit que le parler ?
en Alsace c'est un peu l'inverse, pas vraiment une langue, mais un dialecte qui s'écrit en fonction des intonations de chaque contrée.
dialecte très présent dans les campagnes, dans certaines corporations et inévitable chez les anciens.

pour ma part je n'ai appris le Français qu'en allant à la maternelle !
puis en 73 en commençant dans un atelier de mécanique j'ai dû me remettre à l'Alsacien, les collègues plus ancien refusaient de converser en français avec moi (avec mon nom et mon prénom c'était inévitable, plus en boutade que sérieusement ... quoi que !) et qui plus est, l'Alsacien technique que je ne maitrisais pas (étau, tour, fraiseuse, etc)
...plus récemment :
Je ne vous dis pas l’effarement des inspecteurs de la sécurité parisienne qui dans un poste d'aiguillage entendent l'aiguilleur converser avec un mécanicien en Alsacien, au bord de la syncope qu'ils étaient  Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=sNEe4ArBTQA&feature=share&
dreo54
Utilisateur Confirmé
Utilisateur Confirmé


Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 54
Ville : val d'Euron
Département/Province/Pays : Lorraine
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 20:52

d'franz a écrit:
il me semble qu'en Bretagne la préoccupation va plus vers l'écrit que le parler ?
en Alsace c'est un peu l'inverse, pas vraiment une langue, mais un dialecte qui s'écrit en fonction des intonations de chaque contrée.
dialecte très présent dans les campagnes, dans certaines corporations et inévitable chez les anciens.

pour ma part je n'ai appris le Français qu'en allant à la maternelle !
puis en 73 en commençant dans un atelier de mécanique j'ai dû me remettre à l'Alsacien, les collègues plus ancien refusaient de converser en français avec moi (avec mon nom et mon prénom c'était inévitable, plus en boutade que sérieusement ... quoi que !) et qui plus est, l'Alsacien technique que je ne maitrisais pas (étau, tour, fraiseuse, etc)
...plus récemment :
Je ne vous dis pas l’effarement des inspecteurs de la sécurité parisienne qui dans un poste d'aiguillage entendent l'aiguilleur converser avec un mécanicien en Alsacien, au bord de la syncope qu'ils étaient  Mr. Green

Vous étiez cheminot dans un atelier ? J'ai été apprenti à Bischheim (promo 1980-82). Après, j'ai été "yé-yé (en langage cheminot : aide-conducteur) et depuis 1989, agent de mouvement. Quand j'étais yé-yé, j'ai connu ça à Hausbergen. Au téléphone, quand on appelait le poste, ils parlaient en alsacien. (D'ailleurs, tous les Alsaciens de ma promo ainsi que les Mosellans de Sarrebourg / Sarreguemines parlaient couramment l'alsacien ou le platt). À Sarrebourg, j'ai entendu aussi : Hascht-du das "Bulletin"' gemacht ?. J'avais bien compris : as-tu fait le bulletin (de composition) ?

En Bretagne, le Trégorrois que je connais (il a 50 ans) disait une fois sur Facebook qu'il y a encore 10 ans, il ne parlait pratiquement que breton alors que maintenant il utilise souvent le français.

Pour en revenir au breton standard, j'ai l'impression qu'à Emgleo Breiz, ils font plus du breton standard alors qu'Al Liamm ce serait plutôt du néo-breton. Le problème du néo-breton n'est pas nouveau, il date des années 70. Un exemple : la mauvaise traduction de l'auto-collant Nukleel, nann trugarez ! : Nucléaire, non merci ! lors des évènements de Plogoff, une traduction calquée sur le français. Il existe maintenant avec une meilleure traduction : Nukleel, n'am-bo ket !. Le néo-breton est là, on ne pourra pas empêcher qu'il soit parlé. Par contre, on peut inciter les gens à apprendre le breton standard (léon-trégor) au moins pour les bases et à se tourner ensuite vers le breton populaire.

Quand Beuleu écrivait : il est quand même plus facile d'apprendre le vieux français quand on connait le français tout court, je pense qu'il voulait dire qu'il est plus facile d'apprendre le breton populaire quand on connait le breton standard. Ex. : quand on appris la base du breton standard, il est plus facile de reconnaître kua, lâra, digouea, 'blam' quand on connaît : kuza, lâred / lavaroud, degouezoud, abalamour.
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11637
Age : 69
Ville : entre Toul et Nancy
Département/Province/Pays : Lorraine
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 21:00

Bob (MC Melun) a écrit:
...  la brasserie de Cronenbourg

...avec un K, comme Krenouille ! francais 

_________________
"Ma Doue !", comme disait ma grand-mère...
Revenir en haut Aller en bas
http://vuparmam.blogspot.com/
d'franz
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3396
Age : 61
Ville : Strasbourg
Département/Province/Pays : Alsace
Date d'inscription : 08/12/2010

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 21:03

la Brasserie Kronenbourg était à Cronenbourg  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/watch?v=sNEe4ArBTQA&feature=share&
mimi54
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11637
Age : 69
Ville : entre Toul et Nancy
Département/Province/Pays : Lorraine
Date d'inscription : 04/09/2009

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 22:02

d'franz a écrit:
la Brasserie Kronenbourg était à Cronenbourg  Wink 
Ha ! OK... sorry !  Embarassed 

_________________
"Ma Doue !", comme disait ma grand-mère...
Revenir en haut Aller en bas
http://vuparmam.blogspot.com/
Beuleu
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
avatar

Féminin
Nombre de messages : 597
Age : 44
Ville : An Havr Nevez
Département/Province/Pays : France
Date d'inscription : 23/06/2013

MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   Mar 11 Mar 2014 - 22:31

Kerdehoret a écrit:
Citation :
En Bretagne, non ! Y a t-il encore des endroits en Bretagne où on parle régulièrement Breton en famille ?

je dirais: il y a encore des familles en Bretagne dans lesquelles on parle breton naturellement. Mais combien? une poignée à mon avis.
Parce que dans l'immense majorité des secteurs, les parents ont cessé de parler breton à leurs enfants à partir de 1945.
Les seuls endroits où il est assez fréquent qu'ils aient continué, c'est le Trégor, le centre-Bretagne et le pays Bigouden, et l'Ile de Sein (à ma connaissance). Ca fait une génération de plus, dans ces coins-là. Mais même dans ces coins-là, ils ont arrêté en général de transmettre dans les années 60.
Dans ma famille, mes grands-parents (parents de mon père) étaient nés dans les années 1910, ils ont appris le français à l'école.
Le père de mon grand-père ne parlait que breton, mais comprenait le français.
A priori mes grands-parents parlaient français avec mon père (nés en 1946) et sa soeur ( 1951) "par souci d'intégration" dixit ma grand-mère.
Mon père a appris le breton par son grand-père, puisque celui-ci ne parlait que le breton. Mon père parlait breton. Par contre sa petite soeur parlait en français au grand-père.
Mon père comprend encore un peu le breton, pas du tout sa soeur.
Aucune transmission, car en plus ma mère n'est pas bretonne, et on habitait trop loin. Sinon je crois que ma grand-mère se serait bien amusée à m'apprendre le breton.

dreo54 a écrit:
Quand Beuleu écrivait : il est quand même plus facile d'apprendre le vieux français quand on connait le français tout court, je pense qu'il voulait dire qu'il est plus facile d'apprendre le breton populaire quand on connait le breton standard. Ex. : quand on appris la base du breton standard, il est plus facile de reconnaître kua, lâra, digouea, 'blam' quand on connaît : kuza, lâred / lavaroud, degouezoud, abalamour.
C'est exactement ça Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un nouveau magazine pour apprendre ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
un nouveau magazine pour apprendre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» un nouveau magazine pour apprendre ?
» Age pour apprendre ?
» recherche chantier pour apprendre
» couple recherche chantiers pour apprendre
» Comment faire pour apprendre à nager à Bambou ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Amoureux de la Bretagne :: Forom brezhoneg :: Le Breton (Français - Brezhoneg)-
Sauter vers: