Les Amoureux de la Bretagne


Rencontre entre Amoureux de la Bretagne
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Breton -> Français

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kerdehoret
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -


Masculin
Nombre de messages : 1140
Age : 39
Ville : Kliger
Département/Province/Pays : Bro Gwened
Date d'inscription : 05/04/2009

Breton -> Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Breton -> Français   Breton -> Français - Page 2 EmptyDim 25 Jan 2015 - 20:26

Citation :
Je sais pourquoi je me suis trompé en mettant Bas-Vannetais. Excepté Brech, les autres enregistrements du Haut-Vannetais (Pluméliau, Languidic, Plouhinec) sont proches de la limite Bas-Vannetais / Haut-Vannetais.

certes, mais la limite est assez nette dans ces endroits, t'as besoin de 10 secondes à peine pour identifier si c'est du HV ou du BV. :-)

Citation :
Les bretonnants sont sûrement plus nombreux et faciles à trouver dans l'Est du Haut-Vannetais que dans l'Ouest (entre Locminé et Vannes).

je suppose que c'est un lapsus, que tu voulais dire l'inverse.
C'est vrai qu'aujourd'hui, le long de la frontière linguistique c'est plus compliqué de trouver des locuteurs aujourd'hui, mais n'oublions pas que ces enregistrements-là ont été faits je crois dans les années 80, et à cette époque, les bretonnants étaient nombreux partout, y compris le long de la frontière orientale.

Citation :
Un article inquiétant sur l'avenir du breton : http://www.ouest-france.fr/moins-de-200-000-personnes-parlent-le-breton-319002

C'est un vieil article (2009). Ce qui m'inquiète surtout, c'est que la transmission n'a pas été faite, et que ceux qui sont chargés de la faire (en gros, les profs, puisque les familles ont arrêté depuis plus de 50 ans) transmettent un breton généralement à côté de la plaque, et non un breton dans le prolongement de celui des parents et grands-parents. Il ne faut pas croire que les enfants qui font du breton à l'école vont "remplacer" les anciens qui meurent année après année. Les élèves maîtrisent rarement la langue, c'est rarement la langue réelle (ils apprennent généralement un breton artificiel et traduit du français), et en plus de ça, une fois la scolarité terminée (voire avant, car beaucoup d'élèves ne font du breton qu'en primaire et arrêtent quand ils passent au collège), ils n'utilisent plus jamais le breton qu'ils avaient appris à l'école.

Pour moi, la solution est que les parents apprennent le breton aussi bien que possible (c'est à dire avec les anciens, quitte à apprendre les bases avant, avec un bon livre ou un bon prof), et élèvent leurs enfants avec. Parce que les enfants passent plus de temps avec leurs parents qu'à l'école (en principe), et parce que les enfants seront en contact toute leur vie avec leurs parents, donc pourront pratiquer le breton jusqu'à l'âge adulte (jusqu'à la mort de leurs parents). L'usage d'une langue en famille est la seule solution pour qu'elle survive. Placer tous les espoirs dans l'école est une erreur.
Revenir en haut Aller en bas
dreo54
Utilisateur Confirmé
Utilisateur Confirmé


Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 56
Ville : val d'Euron
Département/Province/Pays : Lorraine
Date d'inscription : 05/04/2013

Breton -> Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Breton -> Français   Breton -> Français - Page 2 EmptyDim 25 Jan 2015 - 20:36

Oui, je me suis trompé ! Embarassed je voulais dire sont sûrement plus nombreux et faciles à trouver dans l'Ouest du Haut-Vannetais que dans l'Est.
Revenir en haut Aller en bas
dreo54
Utilisateur Confirmé
Utilisateur Confirmé


Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 56
Ville : val d'Euron
Département/Province/Pays : Lorraine
Date d'inscription : 05/04/2013

Breton -> Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Breton -> Français   Breton -> Français - Page 2 EmptyDim 25 Jan 2015 - 22:33

Kerdehoret a écrit:
Pour moi, la solution est que les parents apprennent le breton aussi bien que possible (c'est à dire avec les anciens, quitte à apprendre les bases avant, avec un bon livre ou un bon prof), et élèvent leurs enfants avec. Parce que les enfants passent plus de temps avec leurs parents qu'à l'école (en principe), et parce que les enfants seront en contact toute leur vie avec leurs parents, donc pourront pratiquer le breton jusqu'à l'âge adulte (jusqu'à la mort de leurs parents). L'usage d'une langue en famille est la seule solution pour qu'elle survive. Placer tous les espoirs dans l'école est une erreur.

Oui, c'est aux parents d'apprendre le breton à leurs enfants, l'école doit être plutôt un complément. Mais avant de vouloir sauver le breton populaire, il faut savoir ce qu'on veut sauver, un patrimoine ou bien une langue. En Lorraine, lors des assemblées de patoisants réunissant groupes vosgiens, welches ("vosgiens" d'Alsace) et franc-comtois, j'ai pu constater deux visions différentes pour ce qui est de la sauvegarde des patois romans. Chez les Welches, on cherche à sauvegarder une langue alors que dans les groupes vosgiens, c'est plutôt la défense d'un patrimoine (on sauve ce qui reste). Si l'on veut sauver le breton, ce sera bien la sauvegarde d'une langue, pas d'un patrimoine et je trouve qu'il manque aux défenseurs du breton populaire le "militantisme" des néo-bretonnants.
Revenir en haut Aller en bas
Kerdehoret
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -
Amoureux de la Bretagne - Confirmé ! -


Masculin
Nombre de messages : 1140
Age : 39
Ville : Kliger
Département/Province/Pays : Bro Gwened
Date d'inscription : 05/04/2009

Breton -> Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Breton -> Français   Breton -> Français - Page 2 EmptyLun 26 Jan 2015 - 12:46

Pour moi le patrimoine et la langue c'est indissociable. La langue fait partie du patrimoine. La culture bretonne est véhiculée par les langues (breton et gallo).

Citation :
Si l'on veut sauver le breton, ce sera bien la sauvegarde d'une langue, pas d'un patrimoine et je trouve qu'il manque aux défenseurs du breton populaire le "militantisme" des néo-bretonnants.

Il y a des néobretonnants qui défendent le breton populaire, ne confondons pas néobretonnant (personne qui parle breton sans que ça soit sa première langue, mais qui peut tout à fait parler breton populaire) et partisan du néobreton (aussi appelé charabia Smile  ).
Les défenseurs du breton populaire sont moins nombreux que les partisans du néobreton et n'ont pas l'argent ni le pouvoir, c'est ça le problème.
Pourtant, il y a beaucoup plus de gens qui parlent le breton populaire, mais ceux qui le parlent n'ont pas forcément envie ou la possibilité de s'investir dans ce combat...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Breton -> Français - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Breton -> Français   Breton -> Français - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Breton -> Français
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Méthode bilingue : Le français par le breton. LE BOZEC. 1933
» traduire du français en breton
» demande de traduction d'une phrase du français en breton
» traduire du français en breton
» Traduction du français vers le breton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Amoureux de la Bretagne :: Forom brezhoneg :: Le Breton (Français - Brezhoneg)-
Sauter vers: